• Erasmus Mundus,

Centrale Nantes participe à TA-VIE : le nouveau projet européen Erasmus+ Capacity building phare 2018

Le projet TA-VIE est le nouveau projet européen phare Erasmus+ Capacity building qui a pour ambition d’élaborer des stratégies d'enseignement et de formation innovantes et efficaces pour les étudiants de l'enseignement supérieur
Le projet TA-VIE est le nouveau projet européen phare Erasmus+ Capacity building sur le développement de stratégies et d’outils d’internationalisation pour
  • améliorer et évaluer les compétences globales des étudiants en ingénierie et des diplômés
  • promouvoir et renforcer la qualité des programmes de mobilité intégrés
  • renforcer l’employabilité par la coopération transfrontalière et nationale.
Le consortium TA-VIE est composé de 13 partenaires et associés, comprenant des établissements d’enseignement supérieur européens et des industriels. Il est coordonné par l’Université Polytechnique de Madrid et piloté à l’Ecole Centrale de Nantes par Frédéric Dorel et la Direction des Relations Internationales.

Le projet TA-VIE cherche à identifier les compétences globales (connaissances, compétences et attitudes) nécessaires aux ingénieurs pour travailler et communiquer efficacement au sein d'organisations et de sociétés caractérisées par la diversité culturelle et sociale. Il développe une boîte à outils pour aider les établissements d'enseignement supérieur, les entreprises et les organisations, ainsi que les ingénieurs, à évaluer l'impact de la formation et de l'expérience à l’international sur les compétences globales.

TA-VIE a pour ambition d’élaborer des stratégies d'enseignement et de formation innovantes et efficaces pour les étudiants de l'enseignement supérieur, en s'appuyant sur les théories et les meilleures pratiques actuelles, et en exploitant davantage les possibilités existantes en matière de mobilité et de coopération intégrées. Dans le prolongement de l’enseignement, il vise à promouvoir l’employabilité en valorisant les compétences des diplômés dotés d’une expérience internationale.
Publié le 1 janvier 2020 Mis à jour le 1 janvier 2020